j63em42rfzt6kbc6t53e&down=async" async>
Solitaire 2 | Jeux de cartes avec Jeuxclic.com
Jeux divers avec Jeuxclic.com
Tweet #LoveTwitter

 

Images 36     

 img_20170303_191231Photo published for Michel N'youngou Christophe

Visit the post for more: MICHEL N'YOUNGOU CHRISTOPHE, Achetez 1 livre pour offrir!

Livres et Intelligence mi/n/ch

MICHEL N'YOUNGOU CHRISTOPHE    http://michelnchristophe.com

Légifrance

    Jurisprudence

 

   Loto Keno etc..
   Météo

Elle est pas belle la vie des élus (271.47 Ko)


Accueil
 
 

christo-renn (@ChristoRenn) | Twitter

https://twitter.com/ChristoRenn

 

   Humour

  
   Légifrance,Textes et lois
  
    Loto
    Keno

 
 
 
Images 36
 

LES PREMIERS CORROMPUS DU QATAR 2022

 

Mondial 2022 au Qatar : trois hauts dirigeants du football africain nommément accusés de corruption

Foot 1

football - corruption - Mondial 2022 au Qatar

/05/2015  Edmond d'Almeida

 

Issa Hayatou, tout puissant patron du football africain. © Archives/AFP

Au mois de juin 2014, le "Sunday Times" publiait une enquête dénonçant l'existence d'un système de pots-de-vin ayant conduit à l’attribution de la coupe du monde de football au Qatar. Trois hauts dirigeants sportifs africains sont désormais clairement cités par Phaedra Almajid, la principale accusatrice.  

Un documentaire diffusé sur la chaine de télévision allemande ARD au début du mois de mai lève un peu plus le voile sur les accusations de corruption qui secouent la Fédération internationale de football association (Fifa). Phaedra Almajid, ancienne membre du comité de candidature de Qatar 2022 cite le nom de trois dirigeants du football africain qui auraient perçu des sommes d'argent pour soutenir la candidature du riche émirat du Golfe.

Sont indexés le tout puissant patron de la Confédération africaine de football (CAF), le Camerounais Issa Hayatou et deux autres grands noms du football continental, le Nigérian Amos Adamu et l’Ivoirien Jacques Anouma.

 

1,5 million de dollars

Chacune de ces personnalités aurait touché la coquette somme de 1,5 million de dollars censée représenter un "encouragement" financier pour leur fédération.

L'ancienne responsable de la communication du comité de candidature du Qatar assurait déjà en 2014 que la scène se serait déroulée dans un hôtel en Angola en 2010. Elle n'avait à l'époque nommé personne. Elle avait néanmoins décrit la scène dans une interview à France Football : "Une personne indique que les Qataris sont ravis de la présence d'un haut dirigeant du foot africain et qu'ils souhaitent faire bénéficier sa fédération d'un don d'un million de dollars". Et de poursuivre : "Ce monsieur répond, sans même un regard pour le Qatari : Ah, un million de dollars... Pourquoi pas un million et demi de dollars ?" Le Qatari aurait ensuite demandé s’il pouvait compter sur son soutien. L'intéressé lui aurait assuré que c'était le cas.

Les mis en cause n’ont pour l’heure par réagi à cette charge.

Que pouvaient-ils dire?

Qu'ils sont les amis du pésident et qu'ils ne vont pas plonger à 3 Africains seulement. Ils sont en assemblage avec leurs fréquentations.

Qui sont les plus corruptibles? et pourquoi?

Il ne s'agit pas de dollars CFA. Si des européens ont mis la main à la caisse, alors, ils l'ont fait pour gagner plus, en francs Suisse. Le Qatar peut le faire.Mais vu le secret bancaire, mieux vaut assurer ses arrières et ses oranges.La vérité arrive tranquillement. Elle éclatera bien avant l'heure finale.

 

 

La FIFA avance. La justice  tient le sifflet, les cartons,  tous les postes d'arbitre, et les expéditions d'incarcération. Heu ... d'un rappel à la loi. L'argent est top fort.

Le football propre, plus blanc que blanc,  qui passe dans la machine à laver suisse. Ce serait une première mondiale que des montagnes de fric  n'appellent pas la corruption,  alors que la voracité explose.

Les suisses vont montrer ce qu'est un ballon rond, et  des bourses pleines. La meilleure défense, consiste à rester dans le bain, en été ou en hiver.  Attention alors au coup de chaud et au coup de froid. Le foot est quand même plus omerta que la politique. 

Probablement  le président  sera candidat à un sixième mandat. Voire à un septième pour le ciel.  Il aime tant le foot. Amour, santé et fric.

 

Bfd9ab51a2ab21e58c2864107d08a9e7481ea3d3

Fifa: Blatter candidat à un 5e mandat de président
Joseph Blatter, le président de la Fifa, en conférence de presse le 5 juin 2014 à Sao PauloLe Suisse Joseph Blatter a annoncé lundi à Manchester qu'il serait candidat à un 5e mandat à la présidence de la Fédération internationale de football (Fifa). En dedans, sur place, on contrôle mieux les affaires. Bon  pied, bon oeil.

 

Après les nouvelles accusations du Sunday Times qui assure être en possession de milliers de courriels et d'autres documents attestant de présumés versements d'argent effectués par le Qatarien Mohamed Bin Hammam, alors membre du Comité exécutif de la Fifa et radié à vie en 2012 pour corruption, pour soutenir la candidature qatarienne pour 2022. 


Pour le Mondial-2018, outre la Russie, l'Angleterre, ainsi que les candidatures conjointes Espagne-Portugal et Pays-Bas-Belgique étaient en lice. 


Pour le Mondial-2022, outre le Qatar, les Etats-Unis, l'Australie, la Corée du Sud et le Japon avaient présenté leur candidature.


A huit ans du coup d'envoi de la Coupe du monde dans le richissime émirat du Golfe, la polémique n'en finit pas de rebondir sur la façon dont ce minuscule Etat a obtenu l'organisation du Mondial, par le comité exécutif de la Fifa, le 2 décembre 2010 à Zurich.


- 'Affirmations ridicules' -
"Nous nions avec véhémence toutes les allégations de mauvaise conduite", a plaidé dimanche soir le Comité de candidature du Qatar, ajoutant que "toutes les mesures nécessaires pour défendre l'intégrité de la candidature du Qatar" seraient prises.


Le Président de la Confédération africaine de football (CAF), et vice-président de la Fifa, Issa Hayatou, a "réfuté catégoriquement et formellement les accusations" le concernant.
"M. Hayatou n’a jamais reçu de M.(Mohamed) Bin Hammam, de l’Émir du Qatar ou de tout membre de la candidature qatarie de récompenses financières afin de soutenir la candidature Qatar-2022", assure la CAF, parlant "d'allégations fantaisistes" et d'"affirmations ridicules.

Un Africain honnête ? Enfin, le monde ne laisse à l’Afrique que le chemin de croix et la route de la corruption, celui-ci, Dieu merci a su trouver le trou de serrure pour se faufiler dans le cercle vertueux. Il n’a à coup sûr qu’un seul compte bancaire,  peut-être plus, enfin passons…, ce n’est pas lui qui irait vendre des collégiennes pour 12 dollars par personne humaine, rien que 8,9€, enfin  passons, si c’est pour échanges,  non plus vendre les richesses de son pays pour de la farine à se faire rouler dedans,  et une bouchée de pain. Il n’a ni château en Espagne, ni en France, ni deux voitures de luxe, au moins. Et quand on lui offre du vin en pot, il refuse, brave homme, va ton chemin, le bout t’attend.

Les propos étaient plus durs en Europe, et notamment chez l'ancien président de l'UEFA Lennart Johansson: "Je ne suis pas surpris, a réagi celui-ci lundi, dans les colonnes du quotidien suédois Expressen, mais il faut aussi que Blatter porte le chapeau". Celui-ci, sait que Sepp est un suisse, tout seul, ni deux, ni trois,  et que la suisse est un pays neutre, d’une forte neutralité, même en temps de guerre,  pour des  biens mal acquis de dirigeants en tous genres , de partout et de n’importe où,  dormant dans ses coffres. Mais ?Ca commence à laver de moins en moins blanc.

 

Sepp peut se vanter d’ajouter : cette vielle Europe croit toujours qu’elle est le centre du monde, surtout en été.

C’est vrai que le Qatar, c’est l’avenir des vieux. Retraite Doré.

M. Roux : Si le Qatar veut Messi, il l’aura, il ne précise pas pour la FIFA

La vérité commence à s’éclaircir. On sait que le monde du sport est honnête : CIO, UCI… Les grands acteurs dans ce domaine, ont fait mieux dans le déni, mais sont tombés, hélas pas bien fort.

Sacré rue89

 Donc Sepp, ne peut quitter la présidence, c’est son immunité.

Ce bon vieux (78 ans) Sepp ne recule devant aucun coup fourré et a toujours deux coups d’avance sur la concurrence.

Comment croyez-vous qu’il dirige la Fifa depuis seize ans, réélu à trois reprises malgré les enquêtes internes, les faits avérés de corruption, les accusations de détournement de fonds ?

C’est à cette lumière qu’il faut lire sa déclaration sur la Coupe du monde 2022 au Qatar : « Oui », ce choix était une erreur.

C’est entendu, lu et su depuis longtemps : attribuer la Coupe du monde au Qatar a mis la Fifa dans une situation intenable. Il l’avait déjà laissé entendre en septembre 2013, mais plus légèrement (« Il se pourrait bien que nous ayons fait une erreur »).

C’est  pas moi, c’est les autres

Sepp  rappelle que le problème de la chaleur au Qatar, qui obligera la Coupe du monde à se jouer en hiver – provoquant un désordre sans nom dans les calendriers – était connu dès le départ, et donc qu’une erreur a été commise en connaissance de cause.

« Pour quels avantages ?»

Platini est gentil mais c’est un faible

– M. Platini racontait cette scène hallucinante : M. Sarkozy qui l’appelle, lui dit “viens déjeuner à l’Elysée” et là, comme par hasard, il y a l’émir du Qatar, le Premier ministre du Qatar qui sont là. Ça vous choque ou c’est le jeu ?

– Ecoutez... Ça ne me choque pas puisqu’il m’a informé immédiatement après.

Blatter suggère ensuite que Nicolas Sarkozy a imposé son vote à Michel Platini et en rigole presque, soulignant que cela n’aurait jamais pu lui arriver. Parce qu’on n’impose rien à Sepp Blatter. Platini, en revanche, est un faible, dit le Suisse. "Et Sepp, c'est un dur qui trempe avec"

Mais Platini lui,  dit être un homme libre et indépendant, parce qu’on n’impose rien à Michel Platini. Et Sarkozy n’est que gardien.

Platini ne se présentera pas

Pourquoi s’en prendre ainsi, implicitement, à Michel Platini ?

Parce que le Français, président de l’UEFA, est le seul à pouvoir déloger Sepp Blatter, qui laisse entendre qu’il sera bien candidat à un cinquième mandat. Puis, il rempile, parlementaire Français, en qualité de sénateur, à vie, toujours cette question d’immunité.

Maintenant, à la CIA de jouer, car pour bouleverser un système qui fonctionne bien, rapporte beaucoup d’argent vers un système libre, démocratique  populaire, et fraternel, comme l’est celui du Qatar, avec en prime renversement  de la nature, il faut empocher le jackpot.

Si les Brésiliens, emmerdent Sepp et Michou, comme ils disent, durant la coupe du monde au Brésil du 12 juin au 13 juillet, juste avant le 14, avec des prix de billets à 1.000€, la FIFA débutera une vraie période sombre, avec  acharnement sur Sarkozy, encore !Et si le Brésil est bien battu, attention aux émeutes !

Sepp Blatter, le président de la Fifa, dévoile le nom du pays hôte de la Coupe du monde 2022, le Qatar, lors d'une cérémonie tenue le 2 décembre 2010 au siège de la Fifa à Zürich.


Mondiaux-2018/2022: Platini persiste sur le choix du Qatar

lundi 08 septembre 2014

Le président de l'UEFA Michel Platini continue de défendre le choix du Qatar pour le Mondial-2022, qui "doit être disputé en hiver", tout en rejetant l'idée d'un boycott du Mondial-2018 en Russie, dimanche dans la presse allemande.

"Ce n'était pas une erreur de voter pour le Qatar", affirme Platini au quotidien Bild am Sonntag, ne considérant pas comme un obstacle les relations professionnels de son fils avec ce pays.

"Mon fils a été approché pour travailler pour les Qatariens non pas parce qu'il est mon fils mais parce qu'il est un bon avocat, souligne le patron de l'UEFA, ajoutant: "quel père serai-je si j'interdisais le travail à mon fils parce que je vais être critiqué".Dire plus décadent, est-ce-posible. Quel avocat, que le monde entier lui envie.  Il a échappé  à l'ancien président.
Le monde du foot est une machine à fric, très visionnaire.

Selon le JDD, Laurent Platini  s’occupera plus globalement des intérêts européens de Qatar Sports Investments. Et certainement pas de lobbying  sur l'UEFA  dont le père est président? Certains ne manqueront pas de sourire en apprenant cela,  Michel Platini n’ayant jamais caché qu’il n’était pas fan des investissements gigantesques réalisés par des fonds venus du Moyen-Orient dans le foot européen.

Mais il y a bien longtemps que son fils est libre et indépendant comme le vent.


Concernant les critiques envers le mauvais traitement des ouvriers au Qatar, Platini juge qu'il est bon que le Qatar "soit maintenant sous la pression internationale", dit-il dans une interview au quotidien Welt am Sonntag. Les ouvriers étrangers ont été approchés pour travailler  pour les Qatariens, parce qu'ils sont les meilleurs morts. Ils bossent bien,  meurent dans un silence assourdissant. Plusieurs centaines de morts. Et surtout, qu'ils sont bien payés, nourris et logés. Platini croit-ilvraiment à une pression sur le Qatar? Il bouffe trop.Il devrait voir  Amnesty International  et autres ONG,  et savoir qu'un état a déja commencé à faire pression,  prêt à appuyer sur les boutons. C'est bien de jouer en hiver,  car l'état islamique n'aime pas les pays où il fait chaud,  c'est  brûlant, et on en meurt.  Ce n'est pas l'été  indien.

Blatter et Platini, amis de l'hiver  sans skis,  des exploités et des ouvriers pauvres, de l'intégrité et des libertés. Enfin, ils apprendront l'état islamisque et la tête. Tout est réuni  pour la plus grande fête, la plus riche au monde avec des fleurs. Certainement.

 

PARCS ET JARDINS, STADIUMS QATAR

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau