j63em42rfzt6kbc6t53e&down=async" async>
Solitaire 2 | Jeux de cartes avec Jeuxclic.com
Jeux divers avec Jeuxclic.com
Tweet #LoveTwitter

 

Images 36     

 img_20170303_191231Photo published for Michel N'youngou Christophe

Visit the post for more: MICHEL N'YOUNGOU CHRISTOPHE, Achetez 1 livre pour offrir!

Livres et Intelligence mi/n/ch

MICHEL N'YOUNGOU CHRISTOPHE    http://michelnchristophe.com

Légifrance

    Jurisprudence

 

   Loto Keno etc..
   Météo

Elle est pas belle la vie des élus (271.47 Ko)


Accueil
 
 

christo-renn (@ChristoRenn) | Twitter

https://twitter.com/ChristoRenn

 

   Humour

  
   Légifrance,Textes et lois
  
    Loto
    Keno

 
 
 
Images 36
 

L'argent détourné, Luis Fernandez attaque

Football/Les primes des Champions d’Afrique portées disparues ?

Abidjan (© 2015 Afriquinfos) - C’est la grosse polémique du moment dans le landerneau du football africain. Un partie des primes des Eléphants de Côte d’Ivoire, champions d’Afrique en titre ne leurs a toujours pas été versée. On parle d’une bagatelle de 3.5 milliards de Fcfa. De forts soupçons de détournement pèsent sur les responsables de la FIF (Fédération ivoirienne de football).

mai 2015 |

Afric 1

 Un homme tient des billets en francs CFA

C’est en début de semaine que l’information a été dévoilée. Sur la radio publique ivoirienne, Serey Dié, un des artisans de la victoire des Eléphants à la dernière CAN Guinée équatoriale 2015 a alors révélé que leurs primes ne leurs pas toujours été versées. « Nous n’avons pas reçu notre prime, alors que nous avons gagné la CAN. Nous n’en parlons pas parce que nous ne voulons pas que les Ivoiriens pensent que nous venons en sélection pour de l’argent.

Mais nous avons joué et nous avons gagné, donc il faut qu’on nous donne ce qui nous a été promis. C’est notre dû. Nous ne quémandons pas», a déclaré le joueur. Les médias ivoiriens emparés de l’affaire et en fait un large écho. Les réactions des autorités sportives du pays ne se sont pas fait attendre.

C’est d’abord le vice-président de la FIF, Sory Diabaté qui a reconnu les faits. «Des joueurs et encadreurs n’ont pas jusque-là reçu leurs primes prévues dans le budget de la CAN, estimé à 3,5 milliards de francs CFA (environ 5,3 millions d’euros)».

Mais où sont passés ces primes car la présidence ivoirienne a bel et bien transféré les fonds à la Fédération ivoirienne de Football afin qu’elles soient reversées aux joueurs et encadreurs de l’équipe nationale de football.

 Aussi le ministre ivoirien des Sports, Alain Lobognon, accusé en premier chef, n’a-t-il pas hésité à pointer un doigt accusateur sur les responsables de la FIF. C’est via son compte twitter qu’il a réagi : «J’ai cru qu’il était possible de payer par virement bancaire les primes des athlètes. Mais non ! L’argent a bel et bien été détourné». « En ma qualité ,je suis meurtri par ce brigandage en règle qui gouverne laFIF, qui choisit de me salir après le vol», pouvait-on lire.

Il termine néanmoins en tweetant : « Il est certes facile d'accuser un innocent pour se débiner de la vérité. Mais, je sais que les primes seront payées en totalité».

 Jusqu’alors, on ne sait toujours pas où sont passés ces primes. Mais les responsabilités ne tarderont pas à être situées.

 Et ces gens,  participent à l’élection du président de la FIFA,

Et ces gens ont voté pour l’attribution de la coupe du monde de football  au Qatar ?

Le football est une organisation. Puissante, généreuse, et désintéressée.

Le président a bien fait les choses, le foot avec l’argent partout et n’importe où.

Côte d'Ivoire : où sont passées les primes de la CAN 2015 ?

Gros malaise entre la FIF, le gouvernement et le Trésor public ivoiriens. Une grande partie des primes des Éléphants victorieux de la CAN 2015 se serait volatilisée : plus de 700 millions de F CFA sont dans la nature...

Le chef de l'État ivoirien Alassane Ouattara s'est saisi du dossier des primes non payées des Éléphants de Côte d'Ivoire après leur victoire à la Coupe d'Afrique des nations (CAN) sur saisine d'Alain Lobognon, le ministre de la Promotion de la Jeunesse, des Sports et de Loisirs. "Le président a instruit le Premier ministre d'organiser une confrontation entre la FIF, le Trésor Public et le ministre des Sports. Arguant des questions d'agenda, le Premier ministre fait attendre", explique une source gouvernementale.

 

Depuis plusieurs jours, une polémique enfle entre le ministère des Sports, la Fédération ivoirienne de football (FIF) et le Trésor public ivoirien. Des joueurs comme Serey Dié (VFB Stuttgart, Allemagne) ou Eric Bally (Villarreal Club de Fùtbol, Espagne) ont confirmé le non règlement de leurs primes malgré la mise à disposition des fonds par l'État. "C'est une tradition à la FIF de traîner dans le règlement des primes. Tous les joueurs ne les ont pas reçues. Par contre, d'autres n'ont pas été réglé en intégralité. Parfois des joueurs subissent des intimidations quand ils réclament leurs primes ils sont menacés de ne plus revenir en sélection", glisse une source proche du dossier.

La FIF à la manoeuvre

Pour le moment, c'est le statu quo à la FIF, même si on admet le problème, personne n'ose expliquer les raisons de cette situation. Avant la CAN, le gouvernement avait pourtant décaissé les fonds de Côte d'Ivoire

3,5 milliards de F CFA gérés par le Trésor public,

qui exécutait les dépenses sur présentation de factures en provenance de la FIF. Pour les joueurs, la FIF devrait transmettre la liste des joueurs avec leurs RIB pour des virements. Mais, au final, tout semble à refaire et la confusion règne. Les montants des primes non versées sont estimés à 700 millions de F CFA  (soit plus d'un million d'euros).

04/2015   Baudelaire Mieu,  Abidjan

 

 Luis

Nomination/La Guinée officialise Luis Fernandez

Conakry (© 2015 Afriquinfos) - Un contrat de (20) vingt mois renouvelable en cas de qualification pour la CAN 2017, c’est le principal terme du contrat que vient de signer ce mardi Luis Fernandez avec la Fédération Guinéenne de Football (FEGUIFOOT).

mai 2015

 

Guinee

Oumar Kalabane dans les couleurs du Syli national

Le sélectionneur français vient, avec la prise de commande du Syli National de Guinée, d’ouvrir une page africaine de sa carrière. Luis Fernandez est aujourd’hui âgé de 56 ans et a précédemment entraîné l’équipe nationale d’Israël. L’ancien joueur du PSG et de l’équipe de France, a pour principale mission de qualifier la Guinée pour la plus prestigieuse des compétitions continentales. Elle lui a été signifiée dans son contrat mais également dans un communiqué qu’a rendu public la Fédération Guinéenne de Football.

Les prérogatives du nouveau sélectionneur sont donc définies comme suit 

-L’organisation et la planification des entrainements

-La préparation tactique, technique et physique des joueurs

-La composition, à l’exclusion de toute autre personne, de la liste des sélectionnés

-Le choix de l’organisation et système de jeu ainsi  que les remplacements des joueurs en cours de match et de l’opportunité de ces changements

-Veiller à la bonne tenue des joueurs sur et en dehors du terrain

Les objectifs assignés à Luis Fernandez sont les suivantes

            -Qualifier la Guinée aux différentes compétitions majeures organisées par la CAF et la FIFA et, en priorité la CAN Gabon 2017

            -Qualifier la Guinée à la Coupe du Monde de la FIFA en Russie 2018

            -Contribuer à la mise en place d’une politique de formation des jeunes joueurs pour assurer la relève

            -Apporter son expérience dans la mise en œuvre de la politique générale et technique de la Feguifoot, entre autres la formation des cadres techniques selon le programme de la Direction Technique Nationale

            -Apporter son expertise dans la détection/ sélection et supervision des sélections des catégories inférieures (U-17, U-20, U-23 et locale)

            -Emettre son point de vue sur la planification et l’organisation des compétitions nationales et internationales (matchs amicaux).

On ne peut plus être plus clair, Luis Fernandez, sait à quoi s’atteler les vingt prochains mois.

 

Avec des footballeurs cons et pas chers, ce n’est pas gagné.

Veiller à leur bonne tenue en dehors du terrain ? Dans les boites de nuit?

Avec la C A N, c'est le roi des ordures qui va être content. Attention à l'ordinarité de sa prestigieuse classe.

Afric

 

 

r�f�rencement gratuit

�  r�f�rencement  �    positionnement    � 

 

r�f�rencement manuel professionnel discount  �

annuaires et moteurs

 

 

 

Solitaire 2 | Jeux Jeuxclic.com

 

 

 

Images 36