j63em42rfzt6kbc6t53e&down=async" async>
Solitaire 2 | Jeux de cartes avec Jeuxclic.com
Jeux divers avec Jeuxclic.com
Tweet #LoveTwitter

Pas de courant,plainte donc contre EDF,depuis 14mois:chantage, fraudes,détournements de fonds,association de malfaiteurs en bande organisée,qui signale sur 7fausses factures bimestrielles,toujours augmentées, et 8sms:coupures immédiates.Ce sont donc des pros de l'arnaque!

 

Images 36     

 img_20170303_191231Photo published for Michel N'youngou Christophe

Visit the post for more: MICHEL N'YOUNGOU CHRISTOPHE, Achetez 1 livre pour offrir!

Livres et Intelligence mi/n/ch

MICHEL N'YOUNGOU CHRISTOPHE    http://michelnchristophe.com

Légifrance

    Jurisprudence

 

   Loto Keno etc..
   Météo

Elle est pas belle la vie des élus (271.47 Ko)


Accueil
 
 

christo-renn (@ChristoRenn) | Twitter

https://twitter.com/ChristoRenn

 

   Humour

  
   Légifrance,Textes et lois
  
    Loto
    Keno

 
 
 
Images 36
 

Sénégal Abdoula Wade91ans

https://christo-renn.com   Sénégal Abdoula Wade91ans 

 

AFRIQUE

SÉNÉGAL  MACKY SALL  ABDOULAYE WADE

Sénégal: la large coalition formée par l'opposition implose déjà

Les partisans du PDS ne voulaient pas de Khalifa Sall comme leader, ils ont donc créé une nouvelle coalition avec l'ancien président Abdoulaye Wade comme tête de liste pour les législatives.
© AFP PHOTO / SEYLLOU

Par RFI le 30-05-2017 

 

En vue des élections législatives du 30 juillet au Sénégal, les différentes alliances politiques ont jusqu'à ce mardi 30 mai minuit pour déposer leurs listes. Pour contrer la coalition du président Macky Sall et protester contre l'incarcération en mars de Khalifa Sall, le maire de Dakar, soupçonné de détournement de deniers publics, l'opposition a annoncé la création d'une très large coalition. Mais à quelques heures de la clôture du dépôt des listes, cette alliance annoncée comme le seul rempart au chef de l'Etat, est littéralement en train d'imploser.

Décidément la famille Wade, qui tient son parti le PDS d'une main de fer n'imagine pas une alliance sans la diriger. Et, faute d'accord avec Khalifa Sall, Idrissa Seck et Malick Gackou, elle a donc décidé de former à la dernière minute une nouvelle coalition. « Une coalition gagnante », indique le parti dans un mail envoyé à la presse tard lundi soir.

Une coalition avec Abdoulaye Wade, qui a fêté ses 91 ans lundi, en tête de liste. L'ex-président était à la manœuvre depuis le début de l'année pour organiser l'offensive contre Macky Sall. Mais si tous les leaders réunis autour de lui s'accordaient pour demander la libération de Khalifa Sall, l'idée de faire campagne avec le maire de Dakar en tête de liste n'était pas imaginable au sein du PDS. Des divisions déjà observées lors des derniers rassemblements ou chaque camp de cette opposition voyait son poulain président en 2019.

Des divisions pointées du doigt par la coalition au pouvoir. Sauf coup de tonnerre de dernière minute, c'est donc une opposition affaiblie et désormais divisée qui se lance dans la campagne pour les législatives.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire