j63em42rfzt6kbc6t53e&down=async" async>
Solitaire 2 | Jeux de cartes avec Jeuxclic.com
Jeux divers avec Jeuxclic.com
Tweet #LoveTwitter

Pas de courant,plainte donc contre EDF,depuis 14mois:chantage, fraudes,détournements de fonds,association de malfaiteurs en bande organisée,qui signale sur 7fausses factures bimestrielles,toujours augmentées, et 8sms:coupures immédiates.Ce sont donc des pros de l'arnaque!

 

Images 36     

 img_20170303_191231Photo published for Michel N'youngou Christophe

Visit the post for more: MICHEL N'YOUNGOU CHRISTOPHE, Achetez 1 livre pour offrir!

Livres et Intelligence mi/n/ch

MICHEL N'YOUNGOU CHRISTOPHE    http://michelnchristophe.com

Légifrance

    Jurisprudence

 

   Loto Keno etc..
   Météo

Elle est pas belle la vie des élus (271.47 Ko)


Accueil
 
 

christo-renn (@ChristoRenn) | Twitter

https://twitter.com/ChristoRenn

 

   Humour

  
   Légifrance,Textes et lois
  
    Loto
    Keno

 
 
 
Images 36
 

Ouragan Maria sur les Antilles

https://christo-renn.com    Ouragan Maria sur les Antilles

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

ACTUALITES - FRANCE & ÉTRANGER

OURAGAN MAJEUR MARIA : SUIVI DE LA SITUATION

 
 
Actualités -  par 

Quinze jours après les ouragans Irma et José, les Antilles s'apprêtent à connaître un nouvel épisode cyclonique. La Martinique, les îles St-Martin, St-Barthélémy et surtout la Guadeloupe sont frappées entre ce soir et demain par l'ouragan Maria, 15ème phénomène tropicale depuis le début de la saison cyclonique qui a débuté le 1er juin. Ce lundi A 18 heures, la Martinique est en alerte VIOLETTE et la Guadeloupe en alerte ROUGE en raison du passage imminent de cet ouragan.

 

Le point à 18h00 (heure Métropole)

 
 

La Martinique est située à 120 km de l'ouragan. Les vents atteignent désormais 110 km/h sur l'est de la Martinique et 90 km/h sur la façade ouest de l'île. Les cumuls de pluies sont importants avec 50 à 70 mm relevés à Fort-de-France, équivalent à 3 semaines de pluies, qui sont tombés en l'espace de 12 heures. 

 
 

La Guadeloupe est pour le moment encore en marge de MARIA. La véritable dégradation est attendue en fin de soirée (heure locale) lorsque cet ouragan s'approchera du littoral sud de l'île. Actuellement, les averses orageuses tendent à se renforcer avec des vents qui atteignent 70 km/h sur les caps et côte exposés.

 
 

 

 
 

Le point à 17h30 (heure Métropole)

 
 

L'ouragan MARIA continue de se renforcer. Il est passé en catégorie 3/5 ce lundi soir à 18 heures et atteindra le stade d'ouragan majeur cette nuit en catégorie 4/5. Il passera entre la Martinique et la Guadeloupe, frappant l'île de la Dominique de plein fouet. A son passage, les vents les plus violents atteindront 200 km/h sur le sud de la Guadeloupe et 180 km au nord de la Martinique. Les pluies s'annoncent diluviennes avec 400 mm en 24 heures, notamment sur les reliefs (Montagne Pelée pour la Martinique et montagne de la Soufrière pour la Guadeloupe). En mer, les vagues atteindront de 8 à 10 mètres avec un risque très important de submersion littoral.

 
 

Elément aggravant, la conjonction des fortes pluies tombant en montagne et la tempête en mer avec des vagues de 10 mètres. Le débit de ces cours augmentera brutalement sous les plus forts orages en montagne. La vitesse de l’écoulement des cours d’eau gonflés par les orages sera accélérée. En arrivant dans les zones littorales et en bord de mer, la conjonction des crues des rivières et des vagues submersives risque d’entraîner un risque très élevé d'inondations littorales, notamment sur le sud-ouest de la Guadeloupe.

 
 

 

 
 

Le point à 16h00 (heure Métropole)

 
 

Ce lundi à 16h00, l'ouragan MARIA est passé en catégorie 2/5. Il se situe à 150 km à l'est de la Martinique. Il continue à rapidement se renforcer. Plusieurs lignes orageuses traversent actuellement la Martinique et la Guadeloupe. Elles précèdent l'arrivée de l'ouragan MARIA cette nuit. Les vents se renforcent avec des rafales qui atteignent les 110 km/h en pointe sur l'est de la Martinique qui est en alerte Rouge. La Dominique, située entre la Martinique et la Guadeloupe sera la plus touchée car la trajectoire de l'ouragan MARIA passe en plein milieu de cette île.

 
 

 

 
 

 

Reporters - Paris 75000
Crédit : La Chaîne Météo

 

 
 

 

 
 

Le point à 14 heures (heure Métropole)

 
 

Situé à moins de 200 km de la Guadeloupe et de la Martinique, l'ouragan MARIA continue à ralentir à 20 km/h de moyenne en direction du nord-ouest.

 
 

En Martinique, de forts orages ont déjà éclaté la nuit dernière, provoquant des ruissellements importants dans le secteur de Fort-de-France. La situation continue à se dégrader avec la multiplication de fortes averses liées à l'approche de MARIA. Les premières rafales à 100 km/h viennent d'être mesurées à Tartane, ville située à l'est de l'île.

 
 

En Guadeloupe, la dégradation débute actuellement avec des pluies orageuses qui traversent l'île d'est en ouest. Le vent se renforce également avec des rafales à 80 km/h sur l'île de la Désirade située à l'est de la Guadeloupe.

 
 

 
 

Les îles Saint-Barthélémy et Saint-Martin sont pour le moment à l'écart de cette dégradation avec des conditions météo clémentes pour le moment.

 
 

 

 
 

Le point à 11 heures (heure Métropole)

 
 

L'ouragan MARIA se situe à 250 km au sud-est de l'arc antillais. Sa vitesse est de 22 km/h et a diminué depuis hier soir. Son activité se renforce puis qu'il est passé au rang d'ouragan de catégorie 1/5. En Martinique, de fortes averses orageuses se produisent actuellement à l'approche de cet ouragan avec 42 mm de pluies recueillis à Fort-de-France ces dernières 24 heures. Sur le nord de l'île, le vent se renforce avec des rafales à 90 km/h relevées à Tartane. 

 
 

 

 
 

Au départ simple tempête, Maria  a pris naissance vendredi à 2000 km au sud-est des Antilles. Elle s'est rapidement renforcée et a atteint ce lundi soir le stade d'ouragan majeur de catégorie 3/5 selon l'échelle de Saffir-Simpson.

 
 

 

Reporters - Paris 75000
Crédit : La Chaîne Météo

 

 
 

 

 
 

 

 
 

 

 
 

La température de l'eau, facteur important du développement des ouragans.

 
 

Maria se dirige actuellement vers le nord-ouest à environ 22 km/h de moyenne. Situé à 150 km des Caraïbes, l'ouragan touchera les Antilles dès ce lundi soir. Son passage de simple dépression tropicale au rang d'ouragan majeur en moins de 24h s'explique par les eaux très chaudes (30°C) autour des Caraïbes sur lesquelles il se déplace et qui permettent de l'alimenter en énergie.

 
 

 

 
 

La Guadeloupe et la Martinique frappées dès ce lundi soir 

 
 

Les modélisations météo font passer la trajectoire de Maria au-dessus de la Guadeloupe, qui sera la plus touchée, entre la Martinique, les îles Saint-Martin et Saint-Barthélémy. Jusqu'à 500 mm de précipitations sont attendus près des reliefs.

 
 

Sur le littoral de la Guadeloupe, les vents pourront approcher 200 km/h, et 150 km/h en Martinique. Des vagues de 8 à 10 mètres sont attendues en raison de la forte houle cyclonique et jusqu'à 6 mètres au large de la Martinique.

 
 

 

 
 

St-Martin et St-Barthélémy plus épargnées qu'avec Irma

 
 

Ces îles, déjà frappées par l'ouragan Irma, sont à nouveau menacées par Maria, qui devrait passer à 150 km au sud en se renforçant. Après son passage sur l'arc antillais en mer des Caraïbes, il balaiera Porto-Rico puis la République Dominicaine. Maria continuera à se renforcer, atteignant la catégorie 4/5 selon l'échelle de Saffir-Simpson.

 
 

 

 
 

Retrouvez nos prévisions pour la Guadeloupe et la Martinique

 
 
  • Reporters - Paris 75000
    Crédit : La Chaîne Météo
     
  • Reporters - Paris 75000
    Crédit : La Chaîne Météo
     
 
 
Retrouvez les prévisions météo pour votre ville, par téléphone, au 3201*
 
 
 
 
 
Réagir
 
 
 
 
Ghissss 16h05
Les plus gros pollueurs, hélas, ne sont pas les premiers payeurs. Bien sûr, il y a toujours eu des cyclones mais ces phénomènes à répétition ainsi que la température élévée des eaux des océans font penser au réchauffement climatique dû à l'activité humaine.
 
 
Signaler ce message à nos modérateurs
 
 
 
 
15h30
le monsieur parle d heure française.. .. La Guadeloupe n'est pas en France ?
 
 
Signaler ce message à nos modérateurs
 
 
 
 
12h37
bon courage on pense à vous bisous
 
 
Signaler ce message à nos modérateurs
 
 
 
 
08h36
D'abord Irma ensuite José et maintenant Maria décidément ?
 
 
Signaler ce message à nos modérateurs
 
 
 
 
08h36
D'abord Irma ensuite José et maintenant Maria décidément ?
 
 
Signaler ce message à nos modérateurs
 
 
 
 
Evane93 17/09/2017
 
 
 
 
Pascathy42 17/09/2017
Bon courage, on pense à vous
 
 
Signaler ce message à nos modérateurs
 
 
 
 
17/09/2017
Maintenant ça sera leur tour !??
 
 
Signaler ce message à nos modérateurs
 
 
 
 
17/09/2017
Encoreeeee Et Encoreeeee pffff
 
 
Signaler ce message à nos modérateurs
 
 
 
 
17/09/2017
Décidément cette année c'est infernal !! Je Pense très Fort à vous tous
 
 
Signaler ce message à nos modérateurs
 
 
 
 
17/09/2017
je suis de tout coeur avec les Antilles bon courage
 
 
Signaler ce message à nos modérateurs
 
 
 
 
17/09/2017
 
 
 
 
16/09/2017
Oui temps de merde
 
 
Signaler ce message à nos modérateurs
 
 
 
 
 
 
 
 
Ghissss 16h04
Les plus gros pollueurs, hélas, ne sont pas les premiers payeurs. Bien sûr, il y a toujours eu des cyclones mais ces phénomènes à répétition ainsi que la température élévée des eaux des océans font penser au réchauffement climatique dû à l'activité humaine.
 
 
Signaler ce message à nos modérateurs
 
 
 
 
Agr59 16/09/2017
ANNEE METEO POURRIE
 
 
Signaler ce message à nos modérateurs

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire