j63em42rfzt6kbc6t53e&down=async" async>
Solitaire 2 | Jeux de cartes avec Jeuxclic.com
Jeux divers avec Jeuxclic.com
Tweet #LoveTwitter

Pas de courant,plainte donc contre EDF,depuis 14mois:chantage, fraudes,détournements de fonds,association de malfaiteurs en bande organisée,qui signale sur 7fausses factures bimestrielles,toujours augmentées, et 8sms:coupures immédiates.Ce sont donc des pros de l'arnaque!

 

Images 36     

 img_20170303_191231Photo published for Michel N'youngou Christophe

Visit the post for more: MICHEL N'YOUNGOU CHRISTOPHE, Achetez 1 livre pour offrir!

Livres et Intelligence mi/n/ch

MICHEL N'YOUNGOU CHRISTOPHE    http://michelnchristophe.com

Légifrance

    Jurisprudence

 

   Loto Keno etc..
   Météo

Elle est pas belle la vie des élus (271.47 Ko)


Accueil
 
 

christo-renn (@ChristoRenn) | Twitter

https://twitter.com/ChristoRenn

 

   Humour

  
   Légifrance,Textes et lois
  
    Loto
    Keno

 
 
 
Images 36
 

Neymar, Sarkozy, et le Qatar

 

Neymar, Sarkozy, l’islamisme et le Qatar : des millions peuvent en cacher d’autres !

 DissimulationÉconomiemédiaMouvements islamistesSportTerrorisme Add comments

Août052017

 

 

sarkozy-qatar

Par : Mohamed Louizi

Selon The Time of Israël, c’est l’agent israélien Pinas Zahavi (Pini) qui serait directement impliqué dans « le transfert du siècle de Neymar au PSG »[1]. Un transfert qui a coûté 222 millions d’euros. Pini aurait empoché, pour ses services, la somme de 38 millions d’euros de l’argent qatari.

Cette «opération com’» a bel et bien saturé les médias français et internationaux mais pas de la même manière. Selon que l’on soit sur des plateaux TV parisiens ou dans d’autres pays, arabes ou anglo-saxons, le traitement éditorial n’est pas le même. Des chroniqueurs et journalistes français se sont transformés, curieusement, consciemment ou inconsciemment, en agent de com au service de la propagande qatarie. Ils auraient oublié, au passage, de poser les questions sérieuses s’agissant du timing choisi par Doha, pour cette opération mais surtout de la vraie «forêt» que tente de cacher, un temps soit peu, l’arbre-Neymar !

Un « journaliste » de France Info – du sérieux quoi ! – a même trouvé le temps de rédiger un article de presque 2000 mots, intitulé : « Six réponses à votre beau-père Jean-Louis, qui ne comprend pas pourquoi on parle autant du transfert de Neymar au PSG »[2] … Si on suit sa recette «journalistique», normalement le bec de Jean-Louis sera cloué pour toujours. Et les vraies questions, celles qui fâcheraient l’émir Tamîm, le propriétaire du PSG, ne seront jamais abordées des deux rives de la Seine.

Des questions comme celles posées par le porte-parole du gouvernement français, Christophe Castaner, qui, lui, contrairement à bien des «journalistes» encartés, a mis le doigt là où ça pourrait faire mal, en commentant ce transfert en ces termes[3] : « On voit bien que le Qatar est dans une opération de communication. On voit bien comment le Qatar veut jouer, à travers des événements sportifs, des présences sportives, pour être sur la scène diplomatique » ! Castaner y est allé encore plus loin – en s’exprimant toujours en sa qualité gouvernementale, ce 3 août 2017 – lorsqu’il a jugé essentiel que le Qatar puisse faire « toute la transparence », s’agissant du « financement du terrorisme ». On rappelle que l’émirat pétrodollar traverse une crise sans précédent, depuis maintenant deux mois jour pour jour, depuis le 5 juin 2017, après que des pays arabes voisins l’aient boycotté en lui reprochant, entre autres, ses rôles troubles dans la déstabilisation des pays arabes ; son soutien logistique et financier aux mouvements jihadistes ; et sa protection des islamistes fuyards … et plus particulièrement des Frères musulmans[4].

L’autre facette cachée de cette «opération com’» – qui pourrait éclairer le choix du timing – est à chercher dans les nombreuses zones d’ombre entourant les conditions d’attribution de la Coupe du Monde 2022 au Qatar. Au moment où – le 4 août 2017 ! – des rédactions françaises s’agitent frénétiquement pour accompagner, comme il se doit, cet «événement – [dit] – historique», en mettant des micros et des caméras partout, pour chasser des images de la star brésilienne, alors quittant l’aéroport, ou pour interroger ses fans, prêts à mettre 150 € pour s’offrir le maillon estampillé Neymar, la rédaction du journal britannique The Daily Telegraph titrait : « Nicolas Sarkozy under scrutiny in prosecutors’ probe into Qatar World Cup vote-buying »[5] !

On y apprend que l’ex-président de la République aurait touché une bonne somme d’argent pour appuyer la candidature du Qatar du mondial 2022. Le média britannique, contrairement à la majorité écrasante – par son silence – des médias français, livre une information laissant entendre que la justice française s’intéresserait de plus près, au cas Sarkozy et surtout au destin de 182 millions d’euros dont les traces semblent être disparues dans la nature. Le site Capital, l’un des rares sites francophones à avoir repris cette information – une info très reprise par ailleurs par des sites arabes – écrit : « Le quotidien britannique croit savoir que l’ancien président français est sous le coup d’une enquête. Elle porterait sur plusieurs opérations menées à l’époque entre la France et le Qatar, comme la vente du PSG ou de 5% des actions de la société française Veolia au fonds d’investissement souverain Qatari Diar »[6] !

On ne peut que s’interroger sur la frénésie médiatico-française couvrant ce transfert. Celui-ci ne sert-il pas, en vérité, à faire diversion et à faire d’une pierre plusieurs coups ? Les 222 millions de Neymar ne servent-ils pas à camoufler les 186 millions distribués à certains « électeurs » du FIFA et des autres millions d’euros finançant les deux versants de l’islamisme réserviste (qui assujettit) et jihadiste (qui tue) ? Comment se fait-il qu’un média britannique sort le premier une information issue de la sphère judiciaire française ? Faudrait-il désormais lire la presse internationale (arabe et anglaise) pour s’informer sur l’actu hexagonale ?

Quoi qu’il en soit, la politesse veut que l’on souhaite la bienvenue à Neymar à Paris où des rédactions sont devenues tel un ballon de foot, à la merci des «coups de com’» de joueurs peu scrupuleux, dont certains n’hésitent pas à marquer contre leur propre camp, pourvu que le vent (qui tourne) puisse envelopper le tir et l’orienter vers les intérêts des plus offrants : la déontologie journalistique attendra un peu …

Note :
[1]- Lire ici : http://fr.timesofisrael.com/un-agent-de-joueurs-israelien-…/
[2]- Lire ici : http://www.francetvinfo.fr/…/six-reponses-a-votre-beau-pere…
[3]- Lire ici : http://www.europe1.fr/…/castaner-le-transfert-de-neymar-une…
[4]- Lire mon analyse ici : https://www.facebook.com/mohamed.louizi/posts/10213481387054016
[5]- Lire ici : http://www.telegraph.co.uk/…/nicolas-sarkozy-scrutiny-pros…/
[6]- Lire ici : http://www.capital.fr/…/coupe-du-monde-2002-nicolas-sarkozy

 

 

 

 

Saturday, Aug 19th 2017

 

Ex-French President Nicolas Sarkozy faces criminal probe over claims he took bribes to help Qatar land 2022 World Cup

  • The 62-year-old's politician's dealings will be probed by prosecutors in France 
  • A Paris judge already ordered him to stand trial over illegal campaign funding
  • A deal that saw Qatari Diar buy 5% stake in French company Veolia is being examined

By PETER ALLEN IN PARIS FOR MAILONLINE

4 August 2017

 

 

Former French president Nicolas Sarkozy faces criminal investigation

 

Former French president Nicolas Sarkozy faces criminal investigation

Former French president Nicolas Sarkozy faces criminal investigation following allegations that he took back-handers to held Qatar win the 2022 World Cup.

The 62-year-old politician's dealings will be probed by prosecutors in his own country after the massively wealthy Gulf state was effectively accused of paying to host the contest.

Mr Sarkozy is already an indicted criminal suspect in France after a Paris judge in February ordered him to stand trial over illegal campaign funding.

He is said to have falsified accounts during his unsuccessful presidential campaign for re-election in 2012 after serving just one term in office.

Other Sarkozy sleaze enquiries include accusations that he accepted millions in laundered money from the late Libyan dictator Colonel Muammar Gaddafi.

Now it is Mr Sarkozy's role in wooing Qatari investors to France, and potentially accepting cash in the process, that is under scrutiny.

A spokesman for financial prosecutors in the French capital said they were 'involved in preliminary enquiries' into the Qatar World Cup bid, that received huge backing from Mr Sarkozy.

They are also looking at a related deal that saw Qatari company Qatari Diar buy a five per cent stake on French multinational waste and energy company Veoliain April 2010.

Then-FIFA President Sepp Blatter announcing in 2010 that Qatar will be hosting the 2022 World Cup

 

Then-FIFA President Sepp Blatter announcing in 2010 that Qatar will be hosting the 2022 World Cup

It is thought that the equivalent of just under £164m was 'siphoned off on the sidelines' in relation to the Veolia deal, according to the Daily Telegraph.

France was a firm supporter of the unusual bid to hold the World Cup in Qatar, despite scorching summer temperatures and only a nominal footballing history.

According to the Telegraph, Sarkozy 'may have received funds from transactions negotiated around the time of the 2022 bid [in 2010], including from the sale of Paris Saint-Germain football club to Qatar.'

RELATED ARTICLES

SHARE THIS ARTICLE

Share

 

Sarkozy is a season ticket holder at PSG, one of the richest clubs in the world, and is known to have advised its Qatar owners to buy it in the first place.

Just before his election in May, the current French president Emmanuel Macron said he wanted to cut down on Qatar buying up French assets.

In April, Mr Macron said: 'I will put an end to the agreements that favour Qatar in France. I think there was a lot of complacency during Nicolas Sarkozy's five-year term in particular.'

Emir of Qatar Sheikh Hamad bin Khalifa Al-Thani is handed the World Cup by the now-disgraced former head of football's governing body

 

Emir of Qatar Sheikh Hamad bin Khalifa Al-Thani is handed the World Cup by the now-disgraced former head of football's governing body

 

Paris Saint-Germain unveil brand new Neymar Jr. squad number

 

PSG have just signed Brazilian forward Neymar from Barcelona for a world-record deal worth more than £200m.

The Sarkozy revelations also come as Qatar faces fierce criticism from neighbours over its alleged support for radical militant groups and Iran, which Qatar denies.

Mr Sarkozy's lawyer, Thierry Herzog, has also denied any wrongdoing following all of the sleaze allegations, including the latest.

The conservative Mr Sarkozy failed at a comeback last year, when his Republicans party rejected his bid to be their candidate in this year's presidential election.

He now lives in Paris with his third wife, the former supermodel and pop singer Carla Bruni. Their home in the city's 16th arrondissement was raided by fraud squad officers within a week of Mr Sarkozy losing his presidential immunity from prosecution in 2012.

Share or comment on this article



Read more: http://www.dailymail.co.uk/news/article-4759526/Nicolas-Sarkozy-faces-criminal-probe-2022-World-Cup.html#ixzz4qC6wajrY 
Follow us: @MailOnline on Twitter | DailyMail on Facebook

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire