j63em42rfzt6kbc6t53e&down=async" async>
Solitaire 2 | Jeux de cartes avec Jeuxclic.com
Jeux divers avec Jeuxclic.com
Tweet #LoveTwitter

Pas de courant,plainte donc contre EDF,depuis 14mois:chantage, fraudes,détournements de fonds,association de malfaiteurs en bande organisée,qui signale sur 7fausses factures bimestrielles,toujours augmentées, et 8sms:coupures immédiates.Ce sont donc des pros de l'arnaque!

 

Images 36     

 img_20170303_191231Photo published for Michel N'youngou Christophe

Visit the post for more: MICHEL N'YOUNGOU CHRISTOPHE, Achetez 1 livre pour offrir!

Livres et Intelligence mi/n/ch

MICHEL N'YOUNGOU CHRISTOPHE    http://michelnchristophe.com

Légifrance

    Jurisprudence

 

   Loto Keno etc..
   Météo

Elle est pas belle la vie des élus (271.47 Ko)


Accueil
 
 

christo-renn (@ChristoRenn) | Twitter

https://twitter.com/ChristoRenn

 

   Humour

  
   Légifrance,Textes et lois
  
    Loto
    Keno

 
 
 
Images 36
 

Karim Wade 47milliards CFA

http://www.christo-renn.com  Karim Wade et les 47milliards CFA

 

Affaire des 47 milliards de Singapour: Karim Wade et Pape Alboury Ndao scrutent la Cour suprême

le Mercredi 1 Mars 2017 


 

Affaire des 47 milliards de Singapour: Karim Wade et Pape Alboury Ndao scrutent la Cour suprême

La Cour d’appel de Dakar a rendu lundi dernier son verdict dans l’affaire des 47 milliards de Singapour opposant Karim Wade à Pape Alboury Ndao. Dans leur arrêt, les juges d’appel ont emboîté le pas à leurs collègues de première instance en confirmant le premier jugement. En effet, la Cour d’appel a débouté Karim Wade qui accuse l’expert-comptable de faux et usage de faux en écritures privées et de tentative d’escroquerie. 

L’ancien ministre d’Etat réclamait la somme de 47 milliards F CFA de dommages et intérêts. La défense aussi n’a pas obtenu gain de cause pour sa demande reconventionnelle de 500 millions de F CFA. Cependant, la bataille judiciaire pourrait se poursuivre devant la Cour suprême. Les avocats des deux parties n’excluent pas de se pourvoir en cassation. ‘’Nous ne nous sommes pas encore concertés mais nous sommes à l’écoute de la défense qui est la perdante dans cette affaire’’, a déclaré Me Ndéné Ndiaye, un des conseils de Pape Alboury Ndao. Idem du côté des conseils de Karim Wade. Me Seydou Diagne a confié à EnQuête qu’une décision sera prise avant l’expiration du délai. 

Le fils de l’ex-Président Wade avait initié cette procédure car il juge faux le rapport produit par Pape Alboury Ndao dans le cadre de l’instruction de son dossier par la Cour de répression de l’enrichissement illicite (CREI). Le document en question fait état d’un montant de 47 milliards de francs CFA représentant le crédit d’un compte logé à Singapour que l’expert avait découvert en traquant Dubaï port world. Même si le rapport avait été écarté par le président de la CREI dans son verdict, l’expert-comptable avait été relaxé par le juge correctionnel du Tribunal de grande instance de Dakar. 

Le Tribunal avait aussi rejeté sa demande de dommages et intérêts d’un demi-milliard de francs CFA pour citation abusive. En dépit de sa relaxe, Pape Alboury Ndao avait fait appel en demandant l’infirmation du jugement. 

 

 

 

47 milliards de Singapour : Karim Wade débouté

  • Source:  Seneweb.com | Le 28 février, 2017

content_image

47 milliards de Singapour : Karim Wade débouté

La Cour d’appel de Dakar a relaxé l’expert financier Alboury Ndao hier, lundi 26 février. Elle confirme ainsi le jugement en première instance. Le mis en cause était poursuivi pour faux par Karim Wade. Requis par la Crei, dans le cadre de la traque des biens mal acquis, il avait déclaré dans son rapport que l’ancien ministre d’État détiendrait un compte à Singapour présentant un solde positif de 47 milliards de francs CFA.

Karim Wade a toujours nié être le titulaire de ce compte. Il avait demandé la condamnation de l’expert financier, demandant en guise de réparation la somme de… 47 milliards. Débouté en première instance, il vient de subir un nouveau revers devant la juridiction de recours. Il ne lui reste que le pouvoi en cassation pour espérer obtenir gain de cause.

Alboury Ndao s’en tire, pour l’instant, à bon compte. Mais l’expert financier, qui avait introduit une demande reconventionnelle en pointant une procédure abusive et en réclamant 500 millions, n’a pas été suivi dans ce sens par la Cour d’appel. Il a été débouté sur ce plan. Comme Karim Wade, il peut saisir la plus haute juridiction pour se faire entendre.

Alboury Ndao s’est présenté à la barre hier. Il a maintenu l’existence du compte en question. L’ancien ministre d’État, pour sa part, était représenté par ses avocats. Ces derniers ont rappelé que la banque mentionnée par l’expert financier aurait nié avoir un client nommé Karim Wade.

 

(Source : Les Échos)

 

Auteur: Seneweb News - Seneweb.com

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire