j63em42rfzt6kbc6t53e&down=async" async>
Solitaire 2 | Jeux de cartes avec Jeuxclic.com
Jeux divers avec Jeuxclic.com
Tweet #LoveTwitter

Pas de courant,plainte donc contre EDF,depuis 14mois:chantage, fraudes,détournements de fonds,association de malfaiteurs en bande organisée,qui signale sur 7fausses factures bimestrielles,toujours augmentées, et 8sms:coupures immédiates.Ce sont donc des pros de l'arnaque!

 

Images 36     

 img_20170303_191231Photo published for Michel N'youngou Christophe

Visit the post for more: MICHEL N'YOUNGOU CHRISTOPHE, Achetez 1 livre pour offrir!

Livres et Intelligence mi/n/ch

MICHEL N'YOUNGOU CHRISTOPHE    http://michelnchristophe.com

Légifrance

    Jurisprudence

 

   Loto Keno etc..
   Météo

Elle est pas belle la vie des élus (271.47 Ko)


Accueil
 
 

christo-renn (@ChristoRenn) | Twitter

https://twitter.com/ChristoRenn

 

   Humour

  
   Légifrance,Textes et lois
  
    Loto
    Keno

 
 
 
Images 36
 

Dopage:France 98,Guardiola...

Dopage:Deschamps,France 98,Guardiola... https://christo-renn.com

 

Participez à Agoravox

Inscrivez-vous

AgoraVox le média citoyen

 

Accueil du site > Culture & Loisirs > Sports > DOPAGE : Didier DESCHAMPS, FRANCE 98

DOPAGE : Didier DESCHAMPS, FRANCE 98

par FreeDemocracy 
mardi 8 août 2017

 

Des carrières entières sont bâties sur des mensonges, le Président de la République Emmanuel MACRON est l'incarnation parfaite de cette hypocrisie, de la manipulation et des contre-vérités. Nous vivons dans une culture du mensonge de plus en plus abjecte et perturbante. Comment discerner le vrai du faux, qui croire et que croire ? En 2003, l'intervention militaire américaine en Irak a été justifié par des preuves fabriquées. Comment ne pas ressentir une honte inqualifiable après avoir entendu le secrétaire d’État, Colin POWELL, évoquer des informations qu'il savait erronées devant le monde entier. Oui, l'ONU est le monde entier. Les intérêts politiques, géo-stratégiques et financiers sont bien plus vitaux qu'une simple vérité. Que peuvent bien penser les personnes se trouvant de l'autre côté de la barrière, à la place de ceux qui sont vertement bombardés et massacrés au prix de mensonges ignobles ? Qu'est ce que cela va engendrer ? A l'évidence une rancœur infinie... Mais il ne s'agit pas de parler politique ici mais de sport, une activité gangrenée par le dopage. La question est de savoir s'il faut le légaliser ou le sanctionner sévèrement. De la même manière qu'en politique, le football est l'otage d'intérêts financiers sans commune mesure dans le sport. Les salaires des joueurs sont proprement délirants, le sponsoring, les divers partenariats en font une manne financière prolifique mais surtout une vitrine pour les multinationales désirant vendre leur image. 

 

Le scandale du Tour de France 1998 ne fait-il pas écho à la Coupe du monde de football 1998 organisée en France ? Comme c'est étrange, il apparaît plus simple de stigmatiser les cyclistes plutôt que les footballeurs. L'EPO coulait déjà à foison alors que Richard VIRENQUE avalait les côtes des cols français classés hors catégorie alors que Zidane éclaboussait de sa technique le monde du football en permettant à la France de devenir pour la première fois championne du monde. L'un a tout perdu, l'autre est devenu une icône intouchable. C'est la génération EPO.

 

Le 12 décembre 2014, Didier DESCHAMPS était l'invité du Grand journal sur Canal +, un spectateur s'est démarqué en scandant : « DESCHAMPS était dopé, DESCHAMPS était dopé, DESCHAMPS était dopé ». Le principal intéressé n'a pas hésité à sous-entendre que cette personne devait avoir des problèmes psychologiques, quel mépris ! Cette médisance n'est-elle pas un mécanisme de défense classique utilisée par une personne incapable de répondre aux faits par des faits, préférant dénigrer son interlocuteur ?

 

Voici donc un extrait de l'émission disponible sur ce lien https://www.youtube.com/watch?v=jTqmm27WbnM Didier DESCHAMPS a réfuté être dopé ou avoir pris un quelconque produit.

 

Or, quelques mois auparavant, chez Thierry ARDISSON, au mois de mai 2014, il reconnaissait avoir pris certains produits comme de la créatine, le discours était donc fort différent de celui partagé avec l'équipe du Grand journal sur Canal +. Voici un lien présentant un extrait de l'émission Tout le monde en parle : https://www.youtube.com/watch?v=PAxBFp2HCjQ

 

A 2min50sec, Didier DESCHAMPS déclare avoir pris de la créatine, merci Didier pour votre grande honnêteté.

 

La créatine expliquerait son taux d'hématocrite supérieur de 51% par rapport à la moyenne, merci petit footeux, mais prendre autant les gens pour des imbéciles est une insulte aux français qui vous ont encouragé en 1998. Pire, il nie l'existence du dopage dans le football, il ne l'a jamais vu. Que pensez de cet individu, Champion du monde du mensonge ? Son argument est le suivant : « il faut savoir diriger le ballon » pour jouer au football disait-il. J'ignorais que ce joueur était reconnu pour sa technique plutôt que pour sa combativité, son endurance physique, son agressivité sur le ballon, en clair un jeu sans ballon. Devons-nous conclure que le footballeur n'a pas de masse musculaire, ne court pas, ne se fatigue pas, il ne fait qu'attendre le ballon, sans bouger, pour enchaîner des passes, sans mouvement ? Merci Didier DESCHAMPS vous êtes très pertinent. Il n'est guère étonnant de voir que vous êtes devenus sélectionneur de l’Équipe de France grâce à vos brillantes qualités d'analyse, à n'en pas douter.

 

Rappelons qu'en 1998, les échantillons ont été détruit à la demande de la FIFA dès la fin de la compétition. Félicitations pour cette transparence, quelques années plus tard le FIFA GATE nous apprendra que le football est une véritable mafia pour ceux qui en doutaient encore. Cependant, il faudrait accepter l'existence du dopage seulement dans le cyclisme, un cas isolé. Le vélo serait un sport à part, bien entendu, il est devenu le plus contrôlé. Pourtant, en France, le rugby est également profondément touché par le dopage, vient ensuite le football et athlétisme, puis le basket-ball, la natation ou encore l'haltérophilie. Stop l'hypocrisie. Il s'avère que les sports collectifs sont les moins contrôlés. Le médecin de la FIFA Michel d'HOOGHE avait déclaré que la Coupe du monde 1998 était celle de l'EPO.

 

ZIDANE reconnaissait aussi avoir pris de la créatine à l'instar de DESCHAMPS lors du procès de la Juventus.

 

Pep GUARDIOLA a lui aussi été contrôlé positif à la nandrolone à deux reprises selonLibération. S'agirait-il d'un complot fomenté par des scientifiques qui se sont trompés deux fois à son sujet ? A cette époque, en 2001, le joueur jouait au sein du modeste club de Brescia dans le championnat italien (Série A). Ce joueur moyen est devenu un coach sacralisé alors qu'il n'est en réalité qu'un opportuniste qui n'est rien sans son fétiche MESSI. N'a-t-il pas démontré ces grandes capacités d'entraîneur après son arrivée à Manchester City ? Ou bien a-t-il montré ses limites ? Il a confirmé une chose, le système repose sur les joueurs, non sur l'entraîneur, comme l'avait déclaré un certain Carlo ANCELOTTI. Il avait justement déclaré que « rencontrer Zidane quand il était joueur a un peu changé ma vision du football : j'ai compris que les joueurs étaient plus importants que le système' ».GUARDIOLA, orphelin de Lionel MESSI, lui même abreuvé d'injection à l'hormone de croissance depuis des lustres, n'a rien gagné en Angleterre lors de sa première année contrairement à Antonio CONTE, un autre dopé. La boucle est-elle bouclée ? Au final, tous ces individus sont relaxés, la science est obsolète pour les footeux, ils sont au-dessus des scientifiques. La Juventus de Turin nous aura permis de nous rendre compte à quel point ce sport est devenu tributaire de ces types de produits et de la pharmacologie.

 

Un rapport fait au nom de la commission d’enquête sur l’efficacité de la lutte contre le dopage, remis au président du Sénat le 17 juillet 2013, évoque explicitement les pratiques qui avaient cours au sein de l'équipe de la Juventus de ZIDANE et de DESCHAMPS. En page 23 nous pouvons lire : « L’expertise du professeur Giuseppe d’Onofrio, hématologue, conclut à l’utilisation quasi certaine d’EPO ou de transfusions sanguines pour deux joueurs (Conte et Tacchinardi) et très probablement pour six autres footballeurs, parmi lesquels le Français Didier Deschamps, dont le taux d’hématocrite a pu atteindre 51,9 %. Ce niveau laisse supposer une stimulation exogène compte tenu des variations importantes des mesures d’hémoglobine ». Didier DESCHAMPS nous explique cela par une simple prise de créatine, c'est tout à fait charmant, comme dans une production DISNEY, c'est même féerique.

 

Au sujet de la créatine, il est mis avant qu'elle est produite naturellement par le corps humain alors pourquoi s'en injecter ? Le principe d'un produit dopant quel-qu’il soit est de modifier ce que notre corps est capable de produire naturellement or même si la créatine n'est pas reconnu comme un produit dopant, il est évident qu'elle modifie les performances du sportif. Est-il utile de rappeler que l'érythropoïétine (EPO) est aussi fabriquée naturellement par le corps humain ? Cependant, contrairement à la créatine, cette substance est considérée comme un produit dopant par l'Agence Mondiale Antidopage (AMA).

 

Le dopage est une pratique consistant à absorber des substances chimiques ou à recourir à des actes médicaux afin d'augmenter les performances physiques et mentales d'un sportif. Est-ce assez clair ? Un sportif n'a besoin de rien d'autres que son corps et de son esprit à l'état brut, auquel cas c'est du dopage. L'utilisation de la créatine modifie les fonctions musculaires, il s'agit donc d'une concurrence déloyale vis-à-vis de ceux qui s'entraînent au quotidien, en buvant de l'eau et en mangeant des pâtes. Rien ne remplace le travail, la concentration et l'abnégation, le reste n'est que pure aberration, à repositionner dans une perspective plus large, celle de maximiser les capacités physiques et cognitives d'un être humain.

 

Sources :

 

Libération : « Guardiola deux fois positif à la nandrolone », 29 novembre 2001.

Eurosport : « Les sports les plus touchés par le dopage : l’étonnant résultat », 25 juin 2013.

Sénat : Rapport de la commission d’enquête sur l’efficacité de la lutte contre le dopage, 17 juillet 2013.

La Voix du Nord : « La créatine, un produit tabou mais légal », Arnaud BEVILACQUA, 3 novembre 2014.

France Football : « Carlo Ancelotti : ''Zidane a changé ma vision du foot'' », 12 avril 2017.

 

 

FD FreeDemocracy

P.-S.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire