j63em42rfzt6kbc6t53e&down=async" async>
Solitaire 2 | Jeux de cartes avec Jeuxclic.com
Jeux divers avec Jeuxclic.com
Tweet #LoveTwitter

Pas de courant,plainte donc contre EDF,depuis 14mois:chantage, fraudes,détournements de fonds,association de malfaiteurs en bande organisée,qui signale sur 7fausses factures bimestrielles,toujours augmentées, et 8sms:coupures immédiates.Ce sont donc des pros de l'arnaque!

 

Images 36     

 img_20170303_191231Photo published for Michel N'youngou Christophe

Visit the post for more: MICHEL N'YOUNGOU CHRISTOPHE, Achetez 1 livre pour offrir!

Livres et Intelligence mi/n/ch

MICHEL N'YOUNGOU CHRISTOPHE    http://michelnchristophe.com

Légifrance

    Jurisprudence

 

   Loto Keno etc..
   Météo

Elle est pas belle la vie des élus (271.47 Ko)


Accueil
 
 

christo-renn (@ChristoRenn) | Twitter

https://twitter.com/ChristoRenn

 

   Humour

  
   Légifrance,Textes et lois
  
    Loto
    Keno

 
 
 
Images 36
 

Barcelone:Israël et l'attentat

https://christo-renn.com   Barcelone:Israël,visionnaire d'attentats

Nikki HaleyLes États-Unis continueront à s’opposer aux actions biaisées de l'ONU contre Israël !

JSSNews

EDITION DU SAMEDI 19 AOÛT 2017

Geert WildersGrâce à Israël, les Etats-Unis et l'Europe peuvent dormir à poings fermés !

 

Selon le rabbin de Barcelone, « l’attaque n’était pas portée contre les juifs »

Publié le : 17 août 2017

 

Le rabbin de Barcelone, Meir Bar-Hen, a déclaré à Arutz Sheva qu’il n’y avait pas d’avertissement spécifique avant l’attaque jeudi soir.

Massacre de Barcelone: aucun israélien parmi les victimes

 le 17 août 2017

Le ministère des Affaires étrangères a déclaré jeudi soir qu’aucun Israélien n’a été identifié parmi les personnes tuées ou blessées lors de l’attentat terroriste à Barcelone.

Le ministère essaie toujours de localiser les Israéliens qui n’ont pas encore contacté leurs proches, mais a souligné qu’il n’y avait aucune certitude qu’ils étaient dans la région de l’attaque.

Par Valériane de Chardonnay – JSSNews

Cependant, il a déclaré que la communauté avait été informée récemment de ne pas aller dans des endroits bondés car il y avait une sorte d’avertissement.

Bar-Hen a déclaré que l’attaque était portée contre les touristes et pas spécifiquement aux juifs… Bien qu’elle se soit produite à deux pas d’un restaurant casher de la ville.

Le centre communautaire de Barcelone a été fermé pour les prochaines 24 heures pour des raisons de sécurité et le rabbin a déclaré qu’il ne savait pas ce que la communauté ferait pour Shabbat.

Par Dan Birenbaum – JSSNews

 

 

PANAMZA

 

Barcelone : des touristes juifs sauvés grâce à un « Israélien »

INFO PANAMZA. En vacances à Barcelone, une adolescente issue de la plus grande école juive d'Europe rapporte qu'un «Israélien» travaillant dans «l'évènementiel» a «retardé» la venue de son groupe sur la scène de l'attentat. La preuve, source à l'appui.

Le 19.08.2017

14 morts et une centaine de blessés : tel est le bilan, à ce jour, du double attentat perpétré jeudi en Catalogne (une région discrètement investie par le Mossad) etrevendiqué (si l'on en croit une officine israélo-américaine) par Daech.

Deux informations, particulièrement commentées à l'étranger, sont rapidement expédiées ou sous-traitées en France :

* En juin, la CIA a prévenu la police locale d'un risque majeur d'attaque terroriste imminente.

* En avril, la municipalité de Barcelone –dans le collimateur du lobby sioniste depuis février 2016– a finalement tenu bon et proclamé le droit au boycott d'Israël.

Une troisième information, a priori anecdotique, sera également minorée, voire occultée, par la presse française.

 

 

 

 

 

 

'Ne répétez pas l'erreur commise par les Juifs algériens, les Juifs vénézuéliens. [Il vaut mieux] partir maintenant plutôt que plus tard'

Grand rabbin de Barcelone : « L’Europe est perdue »

« Je le dis aux membres de ma congrégation : ‘Nous ne sommes pas ici pour de bon, et je les encourage à acheter un bien en Israël’, » a dit le rabbin Meir Bar-Hen

JTA 18 août 2017

 

L'assistance quitte la Plaza de Catalunya après avoir observé une minute de silence pour les victimes de l'attentat de Barcelone le 18 août 2017, vingt-quatre heures après qu'une fourgonnette a foncé dans la foule, faisant 13 morts et blessant plus de 100 personnes dans le quartier Las Ramblas de Barcelone (Crédit :  / AFP PHOTO / LLUIS GENE)

L'assistance quitte la Plaza de Catalunya après avoir observé une minute de silence pour les victimes de l'attentat de Barcelone le 18 août 2017, vingt-quatre heures après qu'une fourgonnette a foncé dans la foule, faisant 13 morts et blessant plus de 100 personnes dans le quartier Las Ramblas de Barcelone (Crédit : / AFP PHOTO / LLUIS GENE)

La communauté juive de Barcelone est « condamnée » parce que les autorités en Espagne ne veulent pas affronter l’Islam radical, a averti le Grand rabbin de Barcelone vendredi, 24 heures après l’attaque à la voiture-bélier meurtrier survenu dans la ville.

Recevez gratuitement notre édition quotidienne par mail pour ne rien manquer du meilleur de l'info   INSCRIPTION GRATUITE!

Au cours d’une interview accordée à JTA, le rabbin Meir Bar-Hen a encouragé les membres de sa communauté à quitter l’Espagne dont il a affirmé qu’elle était devenue au cours des années un « pôle du terrorisme islamiste de toute l’Europe » avant les attentats de jeudi et de vendredi. Au moins quatorze victimes et cinq terroristes présumés ont été tués à Barcelone et dans la ville touristique de Cambrils, à environ 120 kilomètres au sud de la ville.

 

Bar-Hen, dont la communauté a repris vendredi des activités qui avaient été brièvement interrompues durant l’attaque de Barcelone, a évoqué la région et la ville qui ont été touchées en disant que « les Juifs ne s’y trouveront pas pour toujours ».

« Je dis aux membres de la congrégation : Ne pensez pas être là pour de bon. Et je les encourage à acheter des biens en Israël. Cet endroit est perdu [pour nous]. Ne répétez pas l’erreur commise par les Juifs algériens ou par les Juifs vénézuéliens. Il vaut mieux partir maintenant plutôt que plus tard ».

Jeudi, le conducteur d’une fourgonnette blanche a lancé son véhicule dans la foule à Las Ramblas, un quartier populaire de Barcelone, alors que la rue était remplie d’habitants et de touristes. Plus de 100 personnes ont été blessées et 14 sont décédées. Le chauffeur de la fourgonnette s’est sauvé à pieds et il n’aurait pas encore été rattrapé ce vendredi. La police a tué par balles un autre homme à un point de contrôle jeudi. L’Etat islamique a pour sa part revendiqué l’attentat.

Quelques heures plus tard, la police a tué lors d’une opération à Cambrils cinq hommes qui auraient été des terroristes sur le point de mener une attaque imminente.

Le Grand rabbin de Barcelone Meir Bar Hen. (Capture d'écran : YouTube.com)

Le Grand rabbin de Barcelone Meir Bar Hen. (Capture d’écran : YouTube.com)

Une partie du problème exposé par les attentats, a estimé Bar-Hen, c’est la présence d’une communauté musulmane importante avec des « franges radicales ». Une fois que ce type de radicaux « vit parmi vous », a-t-il dit en évoquant les terroristes et leurs partisans, « il est difficile de s’en débarrasser. Ils ne font que devenir plus forts ». Il a également précisé que ses propos s’appliquaient à toute l’Europe. « L’Europe est perdue », a-t-il dit.

Bar-Hen a souligné qu’il s’exprimait en son nom personnel et non en celui de tous les membres de sa communauté.

Affichant une attitude plus confiante que Ber-Hen et sur un ton de défi, la Fédération des communautés juives d’Espagne a émis un communiqué exprimant sa « totale confiance en nos forces de sécurité qui oeuvrent quotidiennement à empêcher les fanatiques et les musulmans radicaux d’infliger la souffrance et le chaos dans nos villes ».

Bar-Hen a également accusé les autorités et certains politiciens qui, selon lui, ont de la réticence à affronter le terrorisme islamiste. Il a cité la décision gouvernementale prise au mois d’avril autorisant Leila Khaled, une terroriste palestinienne condamnée dans une affaire de détournement d’avion en 1969, à rentrer dans le pays pour un festival du livre. Une décision qui, selon lui, a montré que les autorités « ne comprennent pas la nature du terrorisme : ils le traitent comme un mode d’action utilisé par des populations privées de droit », a expliqué Bar-Hen.

Ignorant les appels à interdire la visite de Khaled — les organisateurs de salon du livre avaient accroché des affiches à l’effigie de Khaled dans les rues principales – la maire de Barcelone Ada Colau Ballano, du parti d’extrême gauche ‘Barcelona en Comú’, avait également permis le passage en avril d’une résolution du conseil municipal condamnant les « violations de la loi internationale » d’Israël.

Vendredi, Colau Ballano a écrit sur Facebook : « Barcelone est une ville de paix. Le terrorisme ne nous fera pas cesser d’être qui nous sommes : Une ville courageuse ouverte au monde ». Elle a vivement recommandé aux lecteurs d’assister à un rassemblement de solidarité organisé aujourd’hui.

Angel Mas, fondateur du groupe pro-israélien ACOM, qui avait protesté contre la visite de Khaled, a estimé que Colau Ballano affichait un « pur cynisme » en clamant s’opposer au terrorisme au vu du soutien apporté à Khaled « et à d’autres individus qui soutiennent des causes terroristes ».

 

Pour sa part, Bar-Hen a expliqué qu’il ne se rendrait pas au rassemblement mis en place par Colau Ballano, des responsables de la sécurité lui ayant donné pour instruction d’éviter les lieux publics dans les prochains jours en raison de son apparence manifestement juive.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire