j63em42rfzt6kbc6t53e&down=async" async>
Solitaire 2 | Jeux de cartes avec Jeuxclic.com
Jeux divers avec Jeuxclic.com
Tweet #LoveTwitter

Pas de courant,plainte donc contre EDF,depuis 14mois:chantage, fraudes,détournements de fonds,association de malfaiteurs en bande organisée,qui signale sur 7fausses factures bimestrielles,toujours augmentées, et 8sms:coupures immédiates.Ce sont donc des pros de l'arnaque!

 

Images 36     

 img_20170303_191231Photo published for Michel N'youngou Christophe

Visit the post for more: MICHEL N'YOUNGOU CHRISTOPHE, Achetez 1 livre pour offrir!

Livres et Intelligence mi/n/ch

MICHEL N'YOUNGOU CHRISTOPHE    http://michelnchristophe.com

Légifrance

    Jurisprudence

 

   Loto Keno etc..
   Météo

Elle est pas belle la vie des élus (271.47 Ko)


Accueil
 
 

christo-renn (@ChristoRenn) | Twitter

https://twitter.com/ChristoRenn

 

   Humour

  
   Légifrance,Textes et lois
  
    Loto
    Keno

 
 
 
Images 36
 

Arabie IMA,J.Lang à10000€

IMA : l’Arabie Saoudite fait un don de 5 millions d'euros

 

 

Jack Lang, président de l'IMA. D. R.

Jack Lang, président de l'IMA. D. R.

L'Arabie Saoudite va participer à la rénovation et à la modernisation de l'Institut du monde arabe (IMA) à Paris à hauteur de 5 millions d'euros, a indiqué lundi cet institut connu pour son bâtiment emblématique inauguré il y a trente ans en bord de Seine. Une plaque en remerciement du don de 5 millions d'euros fait par le roi d'Arabie Saoudite a été dévoilée lundi en présence du ministre saoudien des Affaires étrangères, Adel Al-Jubeir, de l'ambassadeur d'Arabie Saoudite et du président de l'IMA, l'ancien ministre socialiste de la Culture, Jack Lang.

«La contribution de l'Arabie Saoudite va permettre, avec celle d'autres pays arabes, de lancer ce grand chantier de rénovation et de modernisation, et notamment la remise en marche des moucharabiehs (motifs architecturaux arabes, ndlr) de la façade», a indiqué l'IMA dans un communiqué. Conçu par l'architecte français Jean Nouvel, le bâtiment de l'IMA, inauguré en 1987, mêle modernité et éléments architecturaux issus de la tradition orientale.

 

 

Pour l'Institut du monde arabe, la polémique sur le salaire de Jack Lang n'a pas lieu d'être

Jack Lang ferait-il payer au prix fort son engagement à la tête de l'Institut du monde arabe? C'est ce qu'annonçait aujourd'hui le site de Jeune Afrique, selon lequel l'ancien ministre de la Culture  serait payé environ 10 000 euros par mois, salaire qu'il aurait réclamé auprès du Quai d'Orsay. Le journal assure que ces prédécesseurs, Dominique Baudis puis Bruno Levallois, avaient refusé ce salaire, étant seulement défrayés, compte tenu des difficultés économiques que connaît l'Institut.

Mais David Bruckert, secrétaire général de l'Institut du monde arabe, l'assure: les informations contenues dans l'article de Jeune Afrique sont erronées. "Contrairement à ce qui est écrit, Dominique Baudis percevait bien une rémunération, et ce jusqu'à son élection au parlement européen en septembre 2009, précise-t-il. Cette rémunération était supérieure à celle qui est versée à l'heure actuelle à Jack Lang, laquelle est comparable à celle des présidents de la plupart des institutions culturelles nationales. La rémunération de Jack Lang a été fixée en toute transparence et votée par le conseil d'administration de l'IMA." L'acutel directeur de cabinet de Dominique Baudis a d'ailleurs confirmé au Lab d'Europe 1 que ce dernier recevait bien un salaire à l'époque.

"Jack Lang a réduit le budget de la présidence de moitié"

Le secrétaire général affirme que "Jack Lang a par ailleurs réduit dès son arrivée le budget de la présidence de moitié et imposé des efforts d'économies sur l'ensemble des frais de mission et de réception. A la différence d'autres Présidents, il ne bénéfice d'aucun véhicule de fonction et effectue ses trajets en taxi ou en transports en commun. En dépit des déplacements dans le monde arabe qu'il effectue dans le cadre de ses fonctions et conformément aux missions de l'IMA, ses frais de transport aérien sont à sa demande inférieurs en moyenne de 70% à ceux de ses prédécesseurs."

L'ancien ministre socialiste avait succédé le 25 janvier à l'ex-député UMP Renaud Muselier, président du Haut Conseil de l'Institut depuis le 7 septembre 2011, mais aussi au président du conseil d'administration, Bruno Levallois, ex-inspecteur de l'Éducation nationale, en poste depuis le 9 décembre 2009. Cette présidence bicéphale de l'IMA n'était plus souhaitable, elle avait été critiquée par la Cour des comptes.
 
 
 
 

R. I.

 

 

 

 
 

Jack Lang : son salaire à l'Institut du monde arabe fait débat

Le magazine Jeune Afrique révèle que Jack Lang, à l'écart de la politique, aurait exigé un salaire conséquent pour présider l'Institut du monde arabe alors que ses prédécesseurs n'étaient pas payés pour le job.

 
 

Jack Lang aurait fait des pieds et des mains pour être rémunéré en tant que président de l'Institut du monde arabe. C'est le magazine Jeune Afrique qui révèle l'information. Retiré de la politique, laissant relativement en paix ses camarades du Parti socialiste et les membres du gouvernement, l'ancien député toucherait un salaire de 10 000 euros par mois pour ce que d'aucuns appellent un "strapontin". Jack Lang avait pris ses fonctions à la tête du prestigieux Institut culturel situé à Paris le 25 janvier 2013, après avoir perdu les législatives dans les Vosges ne juin 2012.

L'ancien ministre de l'Education et de la Culture aurait été jusqu'à appeler Laurent Fabius pour exiger un salaire. L'Institut dépend en effet du ministre des Affaires étrangères. Mais ce dernier ne rémunérait pas jusqu'à présent ses présidents, Dominique Baudis et Bruno Levallois ayant seulement été défrayés lors de leurs mandats respectifs. Mediapart avait cependant mis en cause Dominique Baudis en 2011 pour des notes de frais de 36 000 euros. Une partie aurait depuis été remboursée.

 

 

10 000 euros par mois pour présider l'Institut du monde arabe
Partager (10 540)
Tweeter
 
 
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGV et l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts et vous permettre l'utilisation de boutons de partages sociaux. En savoir plus et gérer ces paramètres.
 

Jack Lang toucherait 10 000 euros par mois pour présider l'Institut du monde arabe

Alors que ses prédécesseurs, Dominique Baudis et Bruno Levallois, étaient uniquement défrayés par l'IMA, Jack Lang aurait exigé un salaire, selon "Jeune Afrique".

Le Monde.fr | • Mis à jour le

Abonnez vous à partir de 1 € Réagir Ajouter

L'ancien ministre de la culture, Jack Lang.

Jack Lang n'est pas président gratuitement. Selon Jeune Afrique, Jack Lang aurait accepté de diriger l'Institut du monde arabe pour un salaire de 10 000 euros par mois. L'hebdomadaire affirme également qu'il s'agit d'une première, mais le secrétaire général de l'institution explique que M. Baudis, son prédécesseur, touchait bien lui aussi un salaire.

Désigné à la tête de l'Institut en janvier, à l'unanimité, l'ancien ministre socialiste de la culture aurait même passé un coup de téléphone à l'actuel ministre des affaires étrangères, Laurent Fabius, pour exiger un salaire, mettant sa place dans la balance.

Interrogé sur LeFigaro.fr, le secrétaire général de l'IMA, David Bruckert, a apporté plusieurs précisions. "Dominique Baudis percevait bien une rémunération, supérieure à celle qui est versée à l'heure actuelle à Jack Lang", explique-t-il. "Il a par ailleurs réduit dès son arrivée le budget de la présidence de moitié et imposé des efforts d'économies sur l'ensemble des frais de mission et de réception" a également précisé M. Bruckert.

Lire aussi : Jack Lang finit par se poser à l'Institut du monde arabe

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire