j63em42rfzt6kbc6t53e&down=async" async>
Solitaire 2 | Jeux de cartes avec Jeuxclic.com
Jeux divers avec Jeuxclic.com
Tweet #LoveTwitter

Pas de courant,plainte donc contre EDF,depuis 14mois:chantage, fraudes,détournements de fonds,association de malfaiteurs en bande organisée,qui signale sur 7fausses factures bimestrielles,toujours augmentées, et 8sms:coupures immédiates.Ce sont donc des pros de l'arnaque!

 

Images 36     

 img_20170303_191231Photo published for Michel N'youngou Christophe

Visit the post for more: MICHEL N'YOUNGOU CHRISTOPHE, Achetez 1 livre pour offrir!

Livres et Intelligence mi/n/ch

MICHEL N'YOUNGOU CHRISTOPHE    http://michelnchristophe.com

Légifrance

    Jurisprudence

 

   Loto Keno etc..
   Météo

Elle est pas belle la vie des élus (271.47 Ko)


Accueil
 
 

christo-renn (@ChristoRenn) | Twitter

https://twitter.com/ChristoRenn

 

   Humour

  
   Légifrance,Textes et lois
  
    Loto
    Keno

 
 
 
Images 36
 

11vaccins obligatoires dès2018

https:// christo-renn.com   11vaccins obligatoires dès 2018

  Menu

Pourquoi Docteur

SANTÉ TV

GRAND FORMAT

FÉMININ SANTÉ

SEXO

 

Partager

 

Newsletter

Abonnez-vous
à la newsletter

 

VACCINATION : 11 SOUCHES OBLIGATOIRES DÈS 2018

Annonce d’Edouard Philippe

Vaccination : 11 souches obligatoires dès 2018

par Audrey Vaugrente

Le Premier ministre a confirmé que le nombre de vaccins obligatoires passera de 3 à 11 souches l'année prochaine.

Vaccination : 11 souches obligatoires dès 2018Michel Euler/AP/SIPA

le 04.07.2017 

 

La ministre de la Santé, Agnès Buzyn, a ouvert la voie la semaine passée à l’élargissement de l’obligation vaccinale, le Premier ministre a fixé le calendrier. En 2018, 11 vaccins seront obligatoires, contre 3 actuellement. Edouard Philippe en a fait l’annonce lors de son discours de politique générale, devant l’Assemblée nationale, ce 4 juillet.

En tranchant de la sorte, le gouvernement prend acte de la recrudescence de plusieurs maladies contre lesquelles il est possible de se vacciner. La rougeole, la tuberculose ou encore la méningite connaissent un rebond inquiétant depuis plusieurs mois. Et touchent des populations vulnérables, comme les enfants.
 

Trois options

A partir de 2018, 8 souches de plus devront obligatoirement être administrées selon le calendrier vaccinal : coqueluche, rougeole, oreillons, rubéole, hépatite B, Haemophilus influenzae de type B, pneumocoque, méningocoque de groupe C. Ces vaccins s’ajouteront aux trois déjà obligatoires (diphtérie, tétanos, polio).

En cas de refus, les parents s’exposeront aux mêmes peines QUe celles qui s’appliquent actuellement. Ne pas vacciner son enfant peut entraîner 6 mois d’emprisonnement ainsi que 3 750 euros d’amende. Les époux Larère avaient ainsi écopé de deux mois de prisonavec sursis pour n’avoir pas protégé leurs enfants.

Dans un contexte de remise en cause de la vaccination, le dossier était d’autant plus délicat que le gouvernement avait l’obligation de trancher avant le 8 août. Soit il remettait à disposition les seules souches obligatoires, soit il levait l’obligation. Le gouvernement a choisi la troisième voie ouverte par l’avis du Conseil d’Etat : élargir le nombre de vaccinations.
 

LIENS SUR LE MÊME THÈME

L’Europe se durcit

La France n’est pas isolée dans ses choix. D’autres pays d’Europe s’orientent vers une politique vaccinale plus stricte. L’Italie et l’Allemagne ont récemment renforcé les sanctions à l’encontre des parents qui ne vaccinent pas leurs enfants. 
Berlin comme à Rome, les autorités ont choisi de forcer la main des familles afin de lutter contre une forte résurgence de la rougeole sur leur territoire. A la clé : une forte amende.

Le gouvernement a choisi de suivre la conclusion de la Concertation citoyenne, menée par le Pr Alain Fischer. 
A l’issue d’un an d’échanges, le comité de pilotage a conclu à la nécessité d’élargir l’obligation vaccinale, avec beaucoup de pédagogie… avant de la lever totalement. Un avis partagé par la ministre de la Santé, pour qui le régime obligatoire/recommandé est vecteur de confusion.
 

>> Consultez notre fiche thématique. Vaccins : d’autant plus efficaces si l’ensemble de la population est vacciné


Edouard Philippe a mis l’accent sur la prévention, lors de son discours. Outre la vaccination, il a plaidé en faveur de l’augmentation progressive du prix du paquet de cigarettes. Le Premier ministre souhaite aussi améliorer la prise en charge des lunettes, des soins dentaires et des aides auditives.

COMMENTAIRE

 

04.07.2017 

sasha

je comprend cette obligation de vaccins, néanmoins cela fait peur et je souhaite signaler et témoigner de mon expérience , en effet une de mes filles née en 1994 a fait la mauvaise expérience de certains vaccins qui furent à un moment obligatoire pour rentrer en creche ou école. Donc en parent consciencieux je l aie fait vaccinée pour l hépatite B et quelques jours après je la trouve jaunatre et celle ci vomis elle mal au ventre ,diagnostique : ictere et acidose du au vaccin !!! ensuite le BCG : là encre un hic...vaccinée à l école par des infirmières , ma fille fait une becegite !!! une plaie béante sur sa cuisse qui suinta pendant 3 mois !!! total une trés grosse cicatrice sur le haut de la cuisse !! et en se qui concerne la coqueluche ..pffff...se vaccins est il vraiment efficace ? et bien ma fille malgrès le vaccin à contractée le virus et très fort presque 3 mois de toux et de se fait absence de longue durée à l école !!!! alors vaccins ou....?

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire